Commotions cérébrales

Renseignements sur les commotions cérébrales pour les parents, les enseignants et les entraîneurs

Une commotion est un traumatisme crânien qui peut être causé par tout coup reçu au visage, à la tête ou au cou, ou un coup au corps qui provoque un soudain mouvement brusque de la tête. Il n’est pas nécessaire que vous perdiez connaissance pour subir une commotion. C’est un traumatisme crânien qui ne peut habituellement pas être identifié à l’aide de radiographies ou d’un tomodensitogramme. Il est diagnostiqué par l’historique de la façon dont la blessure s’est produite et les symptômes que la personne peut ressentir. Certains symptômes communs incluent:

  • Un état général de confusion
  • Maux de tête
  • Étourdissements
  • Sentiment d’être hébété
  • Vision double / trouble ou la perte de la vue
  • Coordination ou équilibre médiocre
  • Nausées et/ou vomissements
  • Faible concentration

N’importe quelle personne ayant possiblement subi une commotion cérébrale devrait cesser toutes activités physiques immédiatement. Les symptômes occasionnés par un traumatisme crânien peuvent empirer plus tard durant la journée ou la nuit. Cette personne ne devrait pas être laissée seule, et le jour même, elle devrait consulter un professionnel de la santé possédant une expérience dans le traitement des commotions cérébrales le plus rapidement possible. Si vous constatez une aggravation de symptômes tel que plus de deux vomissements ou des convulsions suite à la blessure, vous devriez composer le 911 pour de l’aide d’urgence.

Les signes et symptômes d’une commotion durent souvent de sept à dix jours mais ils peuvent durer plus longtemps pour certaines personnes notamment chez les jeunes de moins de 18 ans ou chez ceux qui ont déjà subi des commotions cérébrales dans le passé. Les symptômes d’une commotion sont aggravés par l’effort de nature physique et intellectuelle. C’est pour cette raison qu’il est important de suivre les conseils d’un professionnel de la santé pour assurer un retour à l’école, au travail et au jeu.

Les casques sont très efficaces pour prévenir certaines blessures à la tête comme les fractures du crâne, mais ils ne préviennent pas les commotions cérébrales. Il est important de mettre un casque qui est bien ajusté sur la tête pour des activités tel le vélo, la planche à roulette, le hockey, le football, le ski et le patinage pour aider à protéger le crane et le cerveau.

Pour obtenir plus d’information sur les commotions cérébrales, incluant les symptômes, savoir à quoi s’attendre et la procédure de récupération, veuillez suivre les liens fournis ci-dessous.

Si vous avez besoin de plus d’information à propos de ces ressources sur les commotions, s’il vous plait contactez le Programme de traumatologie du N.-B. au NBTrauma@Horizonnb.ca. Si vous croyez que vous, votre enfant, votre élève ou votre athlète souffre possiblement d’une commotion, s’il vous plait consultez un médecin ou un infirmier praticien dès que possible.

Dates de prévention des blessures

Voici une liste des dates de prévention des lésions cérébrales. Assurez-vous de les ajouter à votre calendrier.

  • Du 12 au 18 mars 2018 : Semaine Cerveau en tête
  • Du 1 au 7 mai 2018 : La semaine nationale de la sécurité estivale
  • Juin 2018 : Mois de la sensibilisation aux lésions cérébrales
  • Au 5 du 11 juin 2018 : Semaine sécuri-juenes
  • 5 juillet 2018 : Journée nationale de la prévention des blessures
  • Au 29 octobre du 2 novembre 2018 : Semaine nationale de la sécurité des patients

La trousse de sensibilisation aux commotions

Voici la trouse de sensibilisation aux commotions cérébrales pour les professionnels de la santé. Avec le soutien d’une équipe multidisciplinaire de professionnels de la santé chevronnés du Nouveau-Brunswick, le Programme de traumatologie du N.-B. a compilé les meilleures renseignements fondés sur des preuves afin d’être utilisés pour l’évaluation et la prise en charge de patients ayant subi une commotion cérébrale.

La trousse contient les outils et les renseignements suivants :

Également les documents suivants que vous pouvez distribuer aux patients et aux parents :

Cette page est également disponible en : Anglais