Profil: l’Hôpital régional Dr Everett Chalmers

Situé à Fredericton, la capitale du Nouveau-Brunswick, l’Hôpital régional Dr Everett Chalmers (HRDEC) est un centre de traumatologie de niveau 3 qui fait partie intégrante du système de traumatologie inclusif de la province. Comme établissement de niveau 3, l’HRDEC est équipé pour offrir des interventions chirurgicales, des soins de réanimation et de stabilisation ainsi que des évaluations diagnostiques aux patients grièvement blessés. Étant donné son emplacement au centre du Nouveau-Brunswick, l’HRDEC est appelé à offrir des services à une grande variété de collectivités de la province. On y traite, entre autres, des blessures subies en entraînement militaire à la base de Gagetown, située à moins d’une heure de route de l’établissement. L’HRDEC est un hôpital d’enseignement affilié au programme de médecine familiale de l’école de médecine de l’Université Dalhousie et à la Faculté des sciences infirmières de l’Université du Nouveau-Brunswick. Partenaire essentiel du Programme de traumatologie du Nouveau-Brunswick, l’HRDEC est déterminé à fournir des soins exceptionnels aux patients blessés.

L’HRDEC est un hôpital de destination importante pour les patients grièvement blessés. En 2017, l’équipe de traumatologie a accepté 14 transferts de patients provenant d’autres centres grâce à l’utilisation du système sans frais d’aiguillage en traumatologie. Beaucoup d’autres patients blessés sont arrivés à l’HRDEC en 2017 pour une admission directe. Quand les patients sont malades au point de nécessiter un transfert vers un autre établissement, ils sont habituellement envoyés à l’Hôpital régional de Saint John ou à L’Hôpital de Moncton. L’HRDEC constitue un bel exemple de collaboration et de partenariat au sein d’un système de traumatologie inclusif.

Quand il est question de situations d’urgence, l’HRDEC est un modèle en matière de soins interdisciplinaires et collaboratifs. Pour assurer la prestation de soins cohésifs, le Service d’urgence mise notamment sur la communication efficace et régulière. Chaque jour, tous les membres de l’équipe participent à de brèves rencontres. C’est Susan McCarron, l’ancienne infirmière-gestionnaire, qui a eu l’idée de tenir ces rencontres. Le principe est simple : réunir tous les membres de l’équipe à la même heure à tous les jours afin de veiller à ce que tous les membres soient informés et préparés et qu’ils aient les compétences nécessaires pour utiliser les ressources requises afin de prodiguer des soins exceptionnels en traumatologie. Le modèle est très efficace, car les messages communiqués à chaque rencontre sont cohérents et permettent à tous les membres d’être au courant de ce qui se passe au service. Janet Vautour, infirmière en traumatologie à l’HRDEC, se sert de cette rencontre quotidienne pour fournir des renseignements particuliers à l’équipe. Selon elle, il s’agit d’une excellente occasion en matière d’éducation, de communication et de logistique à un moment clé de la journée.

Le personnel de l’HRDEC est déterminé à se tenir à jour en matière d’éducation en traumatologie. Le personnel participe régulièrement au cours de perfectionment sur les aspects de base et avancés en approche de traumatologie (ATLS) et au cours commun de soins infirmiers en traumatologie (CCSIT). Ce dernier a souvent été organisé à l’HRDEC. Dans l’année à venir, l’établissement sera aussi l’hôte de plusieurs cours de simulation où des scénarios de traumatologie en temps réel sont proposés dans un contexte simulé à l’aide de mannequins qui semblent vrais. Le personnel de l’HRDEC est conscient que l’éducation clinique est essentielle à la prestation de soins cliniques exceptionnels.

L’HRDEC est une composante à part entière du Programme de traumatologie du Nouveau-Brunswick. On trouve également sur le campus de l’HRDEC le Centre de réadaptation Stan Cassidy. Ce centre est une ressource essentielle pour les patients en traumatologie qui ont souffert de complications neurologiques en raison d’une blessure grave. Le centre soigne différents types de patients, mais les programmes qui facilitent l’indépendance et le rétablissement qui y sont offerts jouent un rôle crucial pour les patients néo-brunswickois ayant subi une blessure traumatique grave. La relation entre l’HRDEC et le Centre de réadaptation Stan Cassidy est importante pour les patients grièvement blessés.

Le personnel de l’HRDEC s’est engagé à fournir des soins exceptionnels aux personnes grièvement blessées. Ainsi, à compter de 2018, l’hôpital subira d’importants travaux de rénovation afin de mieux servir ses patients. Les travaux, qui toucheront principalement diverses sphères des soins de santé primaires, comprennent également l’aménagement d’une nouvelle unité de soins intensifs, ce qui aidera à offrir un meilleur soutien aux patients qui ont subi une blessure traumatique grave.

L’HRDEC est une composante essentielle du Programme de traumatologie du Nouveau-Brunswick. Son engagement à offrir des soins exceptionnels, collaboratifs et interdisciplinaires est évident, et les services rendus à la collectivité sont inestimables. Pour bénéficier d’un système de traumatologie inclusif, il faut compter sur un engagement coopératif avec les centres de niveau 3, et à cet égard, l’HRDEC se démarque. Cet établissement de traumatologie est un véritable exemple de ce qu’est un centre de soins particulièrement exceptionnel.

Cette page est également disponible en : Anglais